Livraison gratuite +100€ | 10% de réduction avec le code: OMOFRA

Est-il mauvais de dormir avec des plantes dans la chambre à coucher ?


La vérité derrière le mythe

Dormir avec des plantes dans la chambre à coucher est un sujet qui a suscité des débats et des controverses dans le domaine de la santé et du bien-être. Certaines personnes affirment que la présence de plantes dans la chambre à coucher peut nuire à la santé, tandis que d'autres défendent les avantages de la présence de verdure dans l'environnement de sommeil.

Dans cet article, nous examinerons les arguments des deux parties et découvrirons la vérité qui se cache derrière ce mythe commun.

Calluna Rosa Kokedama - Omotesandō Plants

Les avantages possibles de dormir avec des plantes

  1. Amélioration de la qualité de l'air : il a été démontré que de nombreuses plantes ont la capacité de purifier l'air en absorbant certains composés organiques volatils (COV) et en libérant de l'oxygène pendant la photosynthèse.Cela pourrait améliorer la qualité de l'air dans la chambre à coucher et favoriser un environnement de sommeil plus sain.

  2. Réduction du stress : des études ont suggéré que la proximité de la nature, même sous la forme de plantes d'intérieur, peut avoir des effets positifs sur l'humeur et réduire les niveaux de stress et d'anxiété. La présence de plantes dans la chambre à coucher pourrait contribuer à créer un environnement relaxant propice à un sommeil réparateur.

  3. Stimulation du bien-être mental : l'entretien des plantes peut être une activité thérapeutique et gratifiante qui favorise le lien avec la nature et le bien-être mental. La présence de plantes dans la chambre à coucher peut avoir un effet positif sur l'humeur et le sentiment général de bien-être.

Problèmes éventuels liés au fait de dormir avec des plantes :

  1. Allergènes et moisissures : dans certains cas, les plantes d'intérieur peuvent libérer des allergènes susceptibles de déclencher des réactions allergiques chez certaines personnes sensibles. En outre, l'humidité associée à l'arrosage des plantes peut créer un environnement propice à la formation de moisissures, ce qui peut être préjudiciable à la santé respiratoire dans les cas les plus graves.

  2. Émission de CO2 : pendant la nuit, les plantes pratiquent la respiration cellulaire, qui implique l'émission de dioxyde de carbone (CO2). Bien que les quantités de CO2 libérées par les plantes soient minimes par rapport à celles exhalées par les humains, certaines personnes craignent que la présence de plantes dans la chambre à coucher n'affecte la qualité de l'air pendant le sommeil. Cette inquiétude, bien que compréhensible, ne serait justifiée que dans le cas où l'on vivrait dans un environnement où les plantes sont très nombreuses.

Spatifilium - Omotesandō Plants

Conclusions :

En fin de compte, la décision d'avoir des plantes dans la chambre à coucher dépend des préférences personnelles et des besoins individuels. Si vous appréciez la présence de plantes dans votre environnement de sommeil et que vous n'avez pas de problèmes de santé liés aux plantes, vous pouvez probablement dormir avec des plantes sans problème. Toutefois, si vous souffrez d'allergies ou si vous avez des préoccupations particulières en matière de qualité de l'air, il peut être judicieux de limiter le nombre de plantes dans votre chambre à coucher ou de choisir des espèces connues pour être moins susceptibles de déclencher des allergies.

En résumé, dormir avec des plantes dans sa chambre n'est pas mauvais en soi, mais il est important de connaître les avantages et les inconvénients potentiels de cette pratique et de prendre des décisions éclairées en fonction de ses besoins et de ses préférences.

Si vous avez aimé cet article et que dormir avec des plantes d'intérieur ne vous pose pas de problème, consultez notre notre catalogue de plantes d'intérieur pour voir les options que nous offrons !